Spiritualité-Les-15-lois-spirituelles4

 

Je suis médium spirite et en tant que tel, ma fonction est d’être avant tout un messager. Un médium est donc un intermédiaire afin de vous permettre de pouvoir communiquer avec des âmes, des personnes que vous avez pu connaitre dans cette existence. Je ne pratique pas de voyance, je ne fais donc aucune prédiction sur votre avenir. Il s’agit purement de communication avec une autre âme, autrement dit une personne passée de "l’autre côté".

 

Cette communication se déroule grâce à une photo de la personne avec qui vous voulez entrer en contact ainsi que de son prénom. Je n'ai pas besoin d'autres informations. Je me fais son intermédiaire et fais donc passer ses messages directement (oralement) ou par écrit par le biais de l’écriture automatique. J’utilise de l’encens et une bougie pour entrer en communication.

 

 La connexion a donc lieu entre le médium et l’âme, et pour vous donner une image claire, il faut imaginer un poste radio qu’on règle sur la fréquence d’une radio que l’on souhaite entendre. Les ondes se captent et on entend ainsi la radio en question. Il en va de même pour moi lorsque je me « connecte » à proprement parler à l’âme en question.

 

Une séance de médiumnité est basée sur le respect des 3 personnes agissant dans la séance : le médium, l’âme venant et vous. Vous êtes aussi actifs dans la séance puisque vous allez pouvoir poser des questions à la personne venue pour parler avec vous. Il s’agit avant tout d’un échange qui en général est empli d’émotions, car il s’agit de retrouvailles avec une personne qui paraissait s'être éloignée de nous. Pourtant, loin de cette idée d'un éloignement ou d'une disparition de la personne après son départ, ces messages viennent amener un témoignage de cette vie après la vie. L'âme qui survit au décès du corps est là, présente et capable de communiquer d'échanger, de parler avec nous. La séance de médiumnité spirite en est un exemple.

 

Une séance de médiumnité demande de l’énergie au médium et à l’âme venue parler. Cela est compréhensible puisque notre corps, fait de matière dense, est plus lourd que l’énergie d’une âme. Etant donné qu’il s’agit de recevoir des messages venant d’une énergie plus subtile, moins dense que la notre, l’énergie nécessaire pour communiquer avec l’âme est différente de celle utilisée pour parler avec une personne de la vie de tous les jours.

Cette différence m’oblige donc à limiter le nombre de séances de médiumnité dans une journée : le but est que je ne me fatigue pas trop afin de pouvoir faire des séances de qualité et par conséquent je n’en fais que 3 maximum dans une journée. Il s’agit selon moi d’une condition obligatoire à une bonne séance de médiumnité.